De vrais Pancakes!

Publié le par Juliette

De vrais Pancakes!

Salut à tous !

 

Aujourd’hui, c’est la fête des amoureux… Ou pas pour certains !

 

Alors on va rester très soft dans la recette et on ne va pas réaliser un super Saint-Honoré plein de crème en forme de cœur avec des paillettes que l’on déguste à deux sur du Umberto Tozzi!!! -> http://youtu.be/TdG28vi33gU

 

Du coup, je vous propose une recette simple que l’on peut faire à son amoureux pour un petit déjeuner romantique ou alors que l’on mange en solo avec du sirop d’érable juste parce qu’on est heureux et surtout très gourmand!

 

Il existe beaucoup de recettes de pancakes dans les livres ou sur internet, mais je n’avais jamais réussi à trouver LA recette de la mort qui tue ! Le genre de pancakes bien dodus que l’on voit dans les séries Américaines avec la petite phrase qui va avec: « Honeyyyy tu viens manger ! J’ai fait des Pancakes ! (En même temps en France c’est plutôt : « Bijou tu descends ! Y’a des biscottes ! » … BREF!

 

 

VOICI LA RECETTE :

 

  • 175 g de farine

  • 1 sachet de levure chimique

  • 3 oeufs

  • 2 cuillères à soupe de sucre

  • 200 ml de lait

  • 3 cuillères à soupe d'huile

  • 1 cuillère à café de sel

  • Du beurre

 

Cassez les oeufs dans un saladier et battez-les avec un fouet.

Ajoutez le lait puis le sucre.

Dans un second saladier, mélangez la farine, le sel et la levure chimique, puis créez un puit.

Versez alors le mélange oeufs / lait ainsi que l'huile et mélangez bien.

 

Dans une poêle, faites chauffer une jolie noix de beurre. Une fois que le beurre est bien chaud, versez une petite louche de pâte à pancakes.

Lorsque des bulles commencent à remonter à la surface, retournez-le et faites-le chauffez une minute de l'autre côté.

 

Petit conseil: Si vous réalisez plusieurs pancakes en même temps, emplilez-les dans une assiette en mettant une petite noix de beurre entre chaque. Ils ne colleront pas et resteront très moelleux.

 

Je vous souhaite une très belle Saint Valentin à tous! :)

 

A bientôt!

Commenter cet article